Le Petit Nicolas

Jean-Jacques Sempé rejoint en vélo René Goscinny à un café où ils ont rendez-vous. Il observe longuement l’affiche publicitaire qui s’étale sur le flanc du bus : c’est une publicité d’époque sur la marque des vins Nicolas. 

À la terrasse du café, Sempé montre ses premiers croquis et René Goscinny lui demande : «il a un nom ce petit garçon ?»…  

Au même moment le bus repasse devant nos auteurs et Sempé  qui réfléchissait, s’exclame : 

Appelons-le « Nicolas » ! 

S’ensuit un échange entre Sempé et Goscinny

«Le Petit Nicolas» prend vie.

 

La suite au festival de Canne avec 

Le Petit Nicolas : « Qu’est ce qu’on attend pour être heureux ? » …